30/03/2011

Intrapreneuriat: quoi qu'est-ce??

Cousin méconnu de l'entrepreneuriat, l'intrapreneuriat représente de vraies possibilités d'innovation sociale au sein des entreprises...

 

Lire la suite

17/12/2010

Achats responsables: un pas vers plus de responsabilité

A la fin du mois de Juin, le canton de Genève a publié en collaboration avec le canton de Vaud et l'Association des communes genevoises, un Guide des achats professionnels responsables. Cette publication, également disponible sur le site www.achats-responsables.ch est saluée par les entreprises et notamment par la Chambre de Commerce et d'Industrie genevoise comme un "outil novateur pour aider les entreprises et institutions à réaliser des achats professionnels responsables"

Je trouve très intéressant que se développent des initiatives visant à expliquer et à inciter les entreprises à appliquer les principes du développement durable. Il est essentiel que l'état se montre exemplaire dans sa responsabilité sociétale, et qu'il définisse des procédures qui favorisent les prestataires de service privés qui suivent eux-même ces recommandations.

 

10:26 Écrit par Aurore Bui dans Associations, Développement durable, Economie, Environnement, Genève, Politique, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

23/09/2010

TEDxGeneva: utiliser le modèle Coca-Cola pour sauver le monde?????

J'ai eu la grande chance d'être invitée au très sélect évènement TEDxChange qui a eu lieu ce lundi à Genève, marquant le 10ème anniversaire des MDGs ("Millennium Development Goals" pour les intimes, soit les objectifs que la communauté internationale se fixe pour la réduction de la pauvreté dans le monde, l'égalité hommes-femmes ou encore la réduction de la mortalité des enfants).

Au programme, des intervenants locaux (Cheryl Hicks, Patrick Keenan...) nous parlent de sujets divers ayant à trait au développement international, à l'usage des réseaux sociaux pour des projets sociaux ou encore la problématique de la garde des enfants pour un projet de développement économique en Afrique. Mais aussi, un "live cast" de New York (heureusement, la technologie ne nous a pas lâchée...) avec des intervenants (encore plus??) prestigieux: Hans Rosling, dont je vous parlerai peut-être une prochaine fois, car il est fascinant, et Mme Melinda Gates.

Le sujet du jour: Est-ce que les méthodes Coca-Cola peuvent être appliquées pour créer un monde meilleur????
Ah, la, je sens que votre petit oeil endormi (c'est jeudi matin) vient de se demander quelles pouvaient bien être les arguments employés... C'est une théorie provocatrice, mais qui vaut la peine qu'on s'y intéresse.

Lire la suite

04/06/2010

Désarmer pour développer: journée Making Peace

pic_patrickrobert.jpg
Crédit photographique: Patrick Robert

Une paix durable ne pourra être construite qu'en limitant la conception, la production, la distribution et l'usage des armes. En alliant le désarmement et l'action non-violente, nous pourrons limiter la violence et l'insécurité.
 

A travers une exposition photo retraçant 5 éléments de la paix dont le désarmement, vous pourrez en apprendre plus sur les organisations actives dans le domaine de la paix. L'inauguration du parcours pour la paix et de l'exposition photographique aura lieu ce dimanche, à 11h, devant les Bains des Pâquis, en présence de Pierre Maudet.
 

Pour en savoir plus, visitez le site http://www.makingpeace.org
Pour en savoir plus sur l'ensemble du week-end international et sur la journée mondiale pour l'environnement du 05 Juin, visitez
http://www.weekendinternational.ch
 

Un débat sur le sujet du désarmement aura lieu à 15h au Centre de Dialogue Humanitaire avec notamment la participation du GSSA

 

16:08 Écrit par Aurore Bui dans Associations, Développement durable, Economie, Genève, Politique, Résistance, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

03/06/2010

Droits de l'homme, droit & démocratie

Le respect des droits humains est une source vitale d'harmonie dans la société. Ces valeurs, incarnées par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, nécessitent d'être incorporées dans les lois et politiques nationales et d'être mises en pratique quotidiennement.

Le dimanche 06 Juin 2010, la journée Making Peace sera l'occasion d'en apprendre plus sur les organisations actives pour la Paix: celles dont l'activité vise au désarmement et à la résolution de conflits, mais aussi celles qui font en sorte de poser les bases d'une société juste nécessaire à la construction d'une Paix durable, notamment en s'assurant du respect des droits de l'homme.

quote_droit.jpg

Pour en savoir plus, visitez le site http://www.makingpeace.org et rendez-vous le 06 Juin sur le Quai Wilson.
Pour en savoir plus sur l'ensemble du week-end international et sur la journée mondiale pour l'environnement du 05 Juin, visitez
http://www.weekendinternational.ch

18/05/2010

Justice Economique et Sociale: quelle contribution pour la Paix?

Etablir une Paix durable n'est pas seulement participer au désarmement et résoudre les conflits. C'est aussi œuvrer contre les inégalités et pour une plus grande justice sociale. En réduisant la fracture sociale, on évite que des sentiments d’injustice n’amènent à des violences et des conflits.

 

Le dimanche 06 Juin 2010, la journée Making Peace sera l'occasion d'en apprendre plus sur les organisations actives pour la Paix: celles dont l'activité vise au désarmement et à la résolution de conflits, mais aussi celles qui font en sorte de poser les bases d'une justice économique et sociale nécessaire à la construction d'une Paix durable.

 

quote_justiceeconomique.jpgPour en savoir plus, visitez le site http://www.makingpeace.org et rendez-vous le 06 Juin sur le Quai Wilson.
Pour en savoir plus sur l'ensemble du week-end international:
http://www.weekendinternational.ch

09:30 Écrit par Aurore Bui dans Economie, Genève, Politique, Résistance, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

17/05/2010

Préserver l'Environnement et Construire la Paix

La protection de l’environnement est l’un des plus grands défis de l’humanité. La lutte contre le changement climatique fait désormais partie du discours de tous les chefs d'état, mais des solutions concrètes et des compromis réels restent encore à construire.

 

Pourtant, il est désormais démontré que les conséquences d'un laisser-aller dans la protection du climat s'avèreront dévastatrices: pour les peuples, qui subiront (et subissent déjà) de plein fouet le dérèglement climatique mais aussi pour l'économie, qui doit s'adapter et anticiper les défis environnementaux.

 

Mais s'assurer de la préservation du climat implique aussi de construire une plus grande équité entre les peuples: en adoptant les principes du développement durable, nous pourrons protéger la planète et assurer une répartition équitable des ressources entre les pays du Nord et les pays du Sud. Ce partage responsable évitera des conflits internationaux pour l'accès aux ressources.

 

Car la guerre est l'ennemie de telles normes: elle tend à détruire les êtres vivants et gaspille d'énormes quantités de ressources essentielles. Il ne pourra y avoir de Paix durable que lorsque nous trouverons des moyens nouveaux pour partager de manière durable les ressources de notre Planète, sans nous détruire les uns les autres.

 

C'est dans cet esprit et pour engager et prolonger un dialogue entre la communauté internationale et la population genevoise que le Week-end International (http://www.weekendinternational.ch) vous propose d'en apprendre plus sur deux thèmes majeurs:

- Le 05 Juin 2010 commémorera la journée mondiale pour l'Environnement

- Le 06 Juin 2010 sera consacré quant à lui à la Paix avec la journée Making Peace (http://www.makingpeace.org)

quote_environment.jpg

 

 

10:11 Écrit par Aurore Bui dans Développement durable, Economie, Environnement, Genève, Politique, Résistance, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

05/05/2010

Améliorer les structures d'accompagnement de projets dans le canton de Genève

Il est de ma conviction que les structures d’accompagnement et de financement des entrepreneurs devraient prendre en compte une dimension supplémentaire : celle des femmes entrepreneures. Et naturellement, vous allez me demander : en quoi est-ce que les projets féminins seraient différents des projets masculins et quel serait notre intérêt en tant que communauté à prendre en compte ces spécificités ?

 

La première composante est que certains projets portés par des femmes ont différents des entreprises traditionnelles. En tant que femme, il peut nous arriver de nous rendre compte que certains produits ou services ne sont pas disponibles sur le marché et de souhaiter les commercialiser. Après tout, 50% des clients étant des clientes, il est normal que le marché doive s’adapter à nos besoins et envies.

 

Ensuite, il peut arriver que les femmes, notamment au moment de la maternité, ne trouvent plus leur place sur le marché du travail. Il est en effet difficile (impossible ?) de trouver une activité intéressante ET à temps partiel qui permette de profiter de la vie de famille. Alors lorsque ces femmes se lancent dans l’aventure de l’entreprenariat, elles peuvent avoir envie d’inventer de nouveaux modèles d’entreprises qui prennent en compte la vie de famille. Et cette innovation sociale est intéressante pour la société.

 

Mais existe-t-il des structures qui aident ces projets à l’échelle du canton de Genève? En fait, pas vraiment.

Lire la suite

26/02/2010

Des enjeux d'avenir pour la région Arve-Lac

Pour les petites communes et peut-être encore plus particulièrement pour les communes de la région Arve-Lac, les enjeux des prochaines années vont être cruciaux.

Certains projets de mobilité, et notamment la traversée du lac risquent d'impacter fortement la région Arve-Lac. Il suffit de voir le tracé "promu" par Mark Muller (voir tdg: http://www.tdg.ch/geneve/actu/conseil-etat-genevois-trave...), il assassine de nombreux hauts-lieux et autres réserves naturelles de la campagne genevoise: Pointe à la Bise, Pallanterie, Choulex, Carre d'Aval, Puplinge, Seymaz. Or la préservation de la campagne n'est pas une fin en soi: elle est essentielle à la qualité de vie dans le canton de Genève.

De plus, avec le manque de logement, la pression s’accentuera sur la zone agricole et il sera essentiel de s’assurer de la cohérence globale des projets de construction avec l’infrastructure existante. Quid d'un projet comme celui des communaux d’Ambilly sans développer auparavant une infrastructure de transport performante? L'acceptation par le peuple du CEVA est à ce titre essentiel. Mais de nouveaux enjeux apparaissent désormais: doit-on construire (selon le projet actuel des CFF) une tour de 12 étages à la nouvelle gare de Chêne-Bourg? De quelle manière seront gérées les interconnections des lignes de bus de la campagne genevoise avec le CEVA?

Nous devrions nous atteler à développer une "éco-région" dont les impératifs économiques à court terme ne primeraient pas. En clair, une région inscrite dans le développement durable...

 

13:03 Écrit par Aurore Bui dans Commerce, Développement durable, Economie, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

30/01/2010

Créer le changement ("Making Change"...)

Des fois, on est poursuivis par son destin...

Il y a des années de cela, alors que je cherchais un travail pour me rapprocher de ma douce Suisse, j'ai été embauchée par une société informatique dont la mission était "Making the Change Happen" ("Créer le Changement").
L'an dernier, alors que j'ai souhaité réorienter résolument mes activités, j'ai travaillé avec la fondation "Women Change Makers" (traduction approximative "Les femmes actrices du changement").
Enfin, le nouveau slogan de la nouvelle promotion du MBA durable de l'Université de Genève (IOMBA pour les intimes) est: "In the Business of Making Change" (donc... "C'est notre boulot de créer le changement" - traduction encore plus approximative que la précédente)

Alors je m'interroge. De deux choses l'une:

Soit la notion de changement est en train de sérieusement se galvauder et est employée à tort et à travers (hypothèse qui n'est pas à exclure...)

Soit... mon destin me ramènerait inéluctablement à "créer le changement" ?! Et si c'est cela, de quel changement pourrait-il s'agir?

Lire la suite

12:13 Écrit par Aurore Bui dans Développement durable, Economie, Environnement, Femmes, Genève, Humour, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

07/10/2009

Embauche des jeunes: Créer la confiance

Ce qui manque souvent à un jeune pour être embauché, plus que des compétences spécifiques, c'est un certain niveau de confiance - confiance en soi, qui lui permet d'aller de l'avant - confiance de l'employeur en son profil également, puisqu'il n'a rien "prouvé" jusque là.

J'ai réalisé au cours des 5 dernières années une dizaine d'embauches. La compétence recherchée était tellement spécifique que j'avais de manière schématique deux options: soit embaucher des "experts" de la branche, dans des gammes de salaire exorbitantes, soit embaucher des "jeunes", motivés à apprendre, et "investir" dans leur formation. Formation en termes de compétences, mais aussi "formation à l'entreprise" et à ces règles. Mon coeur a rapidement balancé vers la deuxième option, et l'expérience m'a montré que ce choix était le bon !!

Les personnes qui ont fait le meilleur parcours ont été ces "jeunes" aux profils atypiques - certains venant d'école techniques ou n'ayant pas leur matu - car ils ont été valorisés au sein de l'entreprise. Bien sûr, ce choix a impliqué de prendre un temps de formation, mais cet investissement a largement payé ses fruits. Il a aussi créé une connivence forte entre l'employé et l'entreprise, qui évitera peut-être que l'employé ne parte au premier chant d'une plus belle sirène vers un autre employeur.

Ainsi je suis persuadée qu'avec du respect - mutuel - et la création d'un climat de confiance, on peut attendre beaucoup des "jeunes" sur le marché de l'emploi.

25/09/2009

Transparence et Responsabilité des Entreprises ??

En matière de transparence des entreprises, la France a innové en 2003 avec la loi NRE - pour Nouvelles Régulations Economiques. Selon cette loi, toute société française côtée en bourse est tenue de présenter, dans le rapport de gestion annuel, parallèlement aux informations financières, des données sur les conséquences environnementales et sociales de leurs activités.

Avec cette loi, l'entreprise doit donc non seulement s'interroger sur son impact global sur la société, mais également intégrer dans ses processus interne des méthodes d'évaluation.

Jusque là, uniquement certaines entreprises leader s'intéressaient à ces sujets, avec des programmes de "Responsabilité Sociale (et Environnementale) des Entreprises", qui visaient souvent autant à développer une image positive de la compagnie qu'à faire un bilan effectif de leur responsabilité globale. En ce sens, la NRE ouvre des perspectives intéressantes, puisqu'elle a mis toutes les sociétés face à cette même responsabilité. Toutefois, elle possède des limitations, et notamment le manque de dispositifs de contrôle (et donc l'absence de sanctions) ainsi que l'absence de définition précise concernant le périmètre concerné (mondial ou national, holding ou groupe).

Au niveau international, des cadres tels que le "Global Reporting Initiative" ont permis de donner un exemple plus concret de ce à quoi peut ressembler le bilan social et environnemental d'une entreprise.

Mais alors, comment si nous souhaitons impliquer les entreprises basées à Genève dans ce processus de transparence, quels mécanismes mettre en oeuvre?

Premier constat, une "obligation" de transparence ne pourrait se décider qu'à un niveau fédéral. Pour agir à Genève, c'est selon moi la voie du dialogue avec les entreprises qui s'avèrera la plus efficace. De nombreuses entreprises internationales sont déjà engagées dans cette démarche et peuvent représenter un modèle pour d'autres entreprises. A nous de créer les conditions à Genève pour que cette démarche s'étende dans l'ensemble du réseau économique...

Envie d'en parler? Vous pouvez commenter cet article mais aussi nous rejoindre demain après-midi (Samedi 26) à partir de 16h pour un atelier sur l'application du Green New Deal au niveau cantonal.

EcologieEtEconomie.jpg

18:08 Écrit par Aurore Bui dans Développement durable, Economie, Genève, Monde, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : environnement, responsabilité, ecologie | |  Facebook

23/09/2009

Un exemple de relance "verte" - aux USA

Lors de son élection, Obama a annoncé un certain nombre de mesures qui peuvent s'assimiler à une "relance verte". Il déclarait en référence au volet nouvelles technologies et environnement de son plan de soutien à l’économie : "Nous allons mettre les Américains au travail, le travail que l'Amérique doit entreprendre dans des domaines critiques qui ont été trop longtemps négligés, le travail qui ouvrira un changement réel et durable pour les générations à venir"

Parmi les propositions:
- des aides aux populations pauvres et aux chômeurs
- de grands travaux d'infrastructure sur financement public (routes, lignes de chemin de fer, ponts, établissements scolaires…)
- des investissements dans les énergies renouvelables
- des crédits d'impôts

Avec ces propositions, Obama tablait ainsi sur la sauvegarde ou la création de 3,5 millions d'emplois dans les deux années à venir. "Ces emplois made in America, consistant à  fabriquer des panneaux solaires et des turbines à  éoliennes, à  mettre au point des véhicules 'verts' et de nouvelles technologies dans le domaine énergétique, ne peuvent pas être délocalisés"

Lire la suite

17:19 Écrit par Aurore Bui dans Développement durable, Economie, Genève, Monde, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cassis de dijon | |  Facebook

31/08/2009

Des Verts au Conseil Fédéral?

Non, les Verts ne lanceront pas cette année une candidature au Conseil fédéral. Et dieu sait pourtant qu'ils y auraient droit, car le vote Vert représente une portion non congrue de l'électorat national.

J'avoue que même sans chance de réussite dans cette opération (car ne rêvons pas, les autres partis ne céderont pas si vite leur part du gâteau), j'aurais eu beaucoup de plaisir à voir les Verts présenter une candidature, et pourquoi pas celle de Robert Cramer.

Malgré tout, la priorité n'est pas de «gagner» une place, mais de porter haut nos valeurs, celles de l'écologie, celles d'une nouvelle voie politique. Ainsi, le soutien d'un candidat dépendra de son adéquation avec notre programme phare, qu'on intitule «Green new deal» ou «nouvelle donne verte».

Or le consensus qu'il nous faut trouver pour mettre en oeuvre ce programme est large. Des hommes et des femmes, de gauche au centre, écolo-convaincus, qui considèrent qu'adapter notre mode de vie et réaliser des investissements Verts aujourd'hui est nécessaire pour construire la Suisse de demain. Si ce consensus devra être trouvé au niveau fédéral, il devra également être construit à Genève, au Grand Conseil comme au gouvernement.

 

 

Si ces idées peuvent être entendues et soutenues par une majorité, alors un grand pas sera fait, en attendant le prochain, lors d'une prochaine élection au Conseil Fédéral...

 

Pour plus d'informations, voir la déclaration complète des Verts Suisses ci-dessous.

Lire la suite

16:42 Écrit par Aurore Bui dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : green new deal;conseil fédéral;couchepin;cramer | |  Facebook