07/09/2011

Principes d'autonomisation des femmes: une chance pour les entreprises

Les Women’s Empowerment Principles (WEP), ou principes d’autonomisation des femmes, ont été établis sur l’initiative du Pacte mondial de l’ONU et d’ONU Femmes. Destinés aux entreprises, ces principes, dont l’adoption se fait sur une base volontaire, sont censés leur servir de ligne directrice pour renforcer l’égalité des chances et, par là même, affermir leur position sur le marché. Les WEP contiennent des recommandations concrètes sur la marche à suivre.

Au niveau des entreprises, ils consistent à mener une culture de direction favorable à l’égalité des sexes et à respecter les droits humains, tout autant qu’à garantir le bien-être des employés et à promouvoir la non-discrimination dans l’éducation, la formation et le développement professionnel. Mais ces principes intègrent aussi l’engagement hors de l’entreprise, par exemple sous forme d’initiatives communautaires et en soutenant les femmes qui exercent une activité indépendante.

Le 16 Août dernier, la Poste Suisse a signé les WEP, s'engageant ainsi dans une démarche globale visant à créer de la diversité au sein de l'entreprise: « Des femmes fortes, qualifiées et engagées font avancer une entreprise - cela vaut aussi pour La Poste Suisse », a déclaré le CEO Jürg Bucher. Elle vise ainsi à renforcer sa compétitivité et à rester attrayante en tant qu'employeuse et à promouvoir l'égalité des chances entre femmes et hommes.

Lire la suite

09:38 Écrit par Aurore Bui dans Economie, Femmes, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

04/04/2011

Economie sociale: pour la création d'un nouveau statut

Dans mes activités en tant que consultante pour les associations et les micro-entrepreneur(e)s, la même question revient fréquemment:

"Si je veux développer une activité ayant un impact social, quel statut dois-je adopter?"

Car pour les non-initiés, difficile de faire le tri entre les SA, SARL, entreprises en nom collectif ou individuel, les associations, fondations et ONGs ou encore les sociétés coopératives?

Lire la suite

17:37 Écrit par Aurore Bui dans Développement durable, Economie, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

30/03/2011

Intrapreneuriat: quoi qu'est-ce??

Cousin méconnu de l'entrepreneuriat, l'intrapreneuriat représente de vraies possibilités d'innovation sociale au sein des entreprises...

 

Lire la suite

04/06/2010

Désarmer pour développer: journée Making Peace

pic_patrickrobert.jpg
Crédit photographique: Patrick Robert

Une paix durable ne pourra être construite qu'en limitant la conception, la production, la distribution et l'usage des armes. En alliant le désarmement et l'action non-violente, nous pourrons limiter la violence et l'insécurité.
 

A travers une exposition photo retraçant 5 éléments de la paix dont le désarmement, vous pourrez en apprendre plus sur les organisations actives dans le domaine de la paix. L'inauguration du parcours pour la paix et de l'exposition photographique aura lieu ce dimanche, à 11h, devant les Bains des Pâquis, en présence de Pierre Maudet.
 

Pour en savoir plus, visitez le site http://www.makingpeace.org
Pour en savoir plus sur l'ensemble du week-end international et sur la journée mondiale pour l'environnement du 05 Juin, visitez
http://www.weekendinternational.ch
 

Un débat sur le sujet du désarmement aura lieu à 15h au Centre de Dialogue Humanitaire avec notamment la participation du GSSA

 

16:08 Écrit par Aurore Bui dans Associations, Développement durable, Economie, Genève, Politique, Résistance, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

18/05/2010

Justice Economique et Sociale: quelle contribution pour la Paix?

Etablir une Paix durable n'est pas seulement participer au désarmement et résoudre les conflits. C'est aussi œuvrer contre les inégalités et pour une plus grande justice sociale. En réduisant la fracture sociale, on évite que des sentiments d’injustice n’amènent à des violences et des conflits.

 

Le dimanche 06 Juin 2010, la journée Making Peace sera l'occasion d'en apprendre plus sur les organisations actives pour la Paix: celles dont l'activité vise au désarmement et à la résolution de conflits, mais aussi celles qui font en sorte de poser les bases d'une justice économique et sociale nécessaire à la construction d'une Paix durable.

 

quote_justiceeconomique.jpgPour en savoir plus, visitez le site http://www.makingpeace.org et rendez-vous le 06 Juin sur le Quai Wilson.
Pour en savoir plus sur l'ensemble du week-end international:
http://www.weekendinternational.ch

09:30 Écrit par Aurore Bui dans Economie, Genève, Politique, Résistance, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

17/05/2010

Préserver l'Environnement et Construire la Paix

La protection de l’environnement est l’un des plus grands défis de l’humanité. La lutte contre le changement climatique fait désormais partie du discours de tous les chefs d'état, mais des solutions concrètes et des compromis réels restent encore à construire.

 

Pourtant, il est désormais démontré que les conséquences d'un laisser-aller dans la protection du climat s'avèreront dévastatrices: pour les peuples, qui subiront (et subissent déjà) de plein fouet le dérèglement climatique mais aussi pour l'économie, qui doit s'adapter et anticiper les défis environnementaux.

 

Mais s'assurer de la préservation du climat implique aussi de construire une plus grande équité entre les peuples: en adoptant les principes du développement durable, nous pourrons protéger la planète et assurer une répartition équitable des ressources entre les pays du Nord et les pays du Sud. Ce partage responsable évitera des conflits internationaux pour l'accès aux ressources.

 

Car la guerre est l'ennemie de telles normes: elle tend à détruire les êtres vivants et gaspille d'énormes quantités de ressources essentielles. Il ne pourra y avoir de Paix durable que lorsque nous trouverons des moyens nouveaux pour partager de manière durable les ressources de notre Planète, sans nous détruire les uns les autres.

 

C'est dans cet esprit et pour engager et prolonger un dialogue entre la communauté internationale et la population genevoise que le Week-end International (http://www.weekendinternational.ch) vous propose d'en apprendre plus sur deux thèmes majeurs:

- Le 05 Juin 2010 commémorera la journée mondiale pour l'Environnement

- Le 06 Juin 2010 sera consacré quant à lui à la Paix avec la journée Making Peace (http://www.makingpeace.org)

quote_environment.jpg

 

 

10:11 Écrit par Aurore Bui dans Développement durable, Economie, Environnement, Genève, Politique, Résistance, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

26/02/2010

Des enjeux d'avenir pour la région Arve-Lac

Pour les petites communes et peut-être encore plus particulièrement pour les communes de la région Arve-Lac, les enjeux des prochaines années vont être cruciaux.

Certains projets de mobilité, et notamment la traversée du lac risquent d'impacter fortement la région Arve-Lac. Il suffit de voir le tracé "promu" par Mark Muller (voir tdg: http://www.tdg.ch/geneve/actu/conseil-etat-genevois-trave...), il assassine de nombreux hauts-lieux et autres réserves naturelles de la campagne genevoise: Pointe à la Bise, Pallanterie, Choulex, Carre d'Aval, Puplinge, Seymaz. Or la préservation de la campagne n'est pas une fin en soi: elle est essentielle à la qualité de vie dans le canton de Genève.

De plus, avec le manque de logement, la pression s’accentuera sur la zone agricole et il sera essentiel de s’assurer de la cohérence globale des projets de construction avec l’infrastructure existante. Quid d'un projet comme celui des communaux d’Ambilly sans développer auparavant une infrastructure de transport performante? L'acceptation par le peuple du CEVA est à ce titre essentiel. Mais de nouveaux enjeux apparaissent désormais: doit-on construire (selon le projet actuel des CFF) une tour de 12 étages à la nouvelle gare de Chêne-Bourg? De quelle manière seront gérées les interconnections des lignes de bus de la campagne genevoise avec le CEVA?

Nous devrions nous atteler à développer une "éco-région" dont les impératifs économiques à court terme ne primeraient pas. En clair, une région inscrite dans le développement durable...

 

13:03 Écrit par Aurore Bui dans Commerce, Développement durable, Economie, Genève, Politique, Suisse | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

30/01/2010

Créer le changement ("Making Change"...)

Des fois, on est poursuivis par son destin...

Il y a des années de cela, alors que je cherchais un travail pour me rapprocher de ma douce Suisse, j'ai été embauchée par une société informatique dont la mission était "Making the Change Happen" ("Créer le Changement").
L'an dernier, alors que j'ai souhaité réorienter résolument mes activités, j'ai travaillé avec la fondation "Women Change Makers" (traduction approximative "Les femmes actrices du changement").
Enfin, le nouveau slogan de la nouvelle promotion du MBA durable de l'Université de Genève (IOMBA pour les intimes) est: "In the Business of Making Change" (donc... "C'est notre boulot de créer le changement" - traduction encore plus approximative que la précédente)

Alors je m'interroge. De deux choses l'une:

Soit la notion de changement est en train de sérieusement se galvauder et est employée à tort et à travers (hypothèse qui n'est pas à exclure...)

Soit... mon destin me ramènerait inéluctablement à "créer le changement" ?! Et si c'est cela, de quel changement pourrait-il s'agir?

Lire la suite

12:13 Écrit par Aurore Bui dans Développement durable, Economie, Environnement, Femmes, Genève, Humour, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

07/10/2009

Embauche des jeunes: Créer la confiance

Ce qui manque souvent à un jeune pour être embauché, plus que des compétences spécifiques, c'est un certain niveau de confiance - confiance en soi, qui lui permet d'aller de l'avant - confiance de l'employeur en son profil également, puisqu'il n'a rien "prouvé" jusque là.

J'ai réalisé au cours des 5 dernières années une dizaine d'embauches. La compétence recherchée était tellement spécifique que j'avais de manière schématique deux options: soit embaucher des "experts" de la branche, dans des gammes de salaire exorbitantes, soit embaucher des "jeunes", motivés à apprendre, et "investir" dans leur formation. Formation en termes de compétences, mais aussi "formation à l'entreprise" et à ces règles. Mon coeur a rapidement balancé vers la deuxième option, et l'expérience m'a montré que ce choix était le bon !!

Les personnes qui ont fait le meilleur parcours ont été ces "jeunes" aux profils atypiques - certains venant d'école techniques ou n'ayant pas leur matu - car ils ont été valorisés au sein de l'entreprise. Bien sûr, ce choix a impliqué de prendre un temps de formation, mais cet investissement a largement payé ses fruits. Il a aussi créé une connivence forte entre l'employé et l'entreprise, qui évitera peut-être que l'employé ne parte au premier chant d'une plus belle sirène vers un autre employeur.

Ainsi je suis persuadée qu'avec du respect - mutuel - et la création d'un climat de confiance, on peut attendre beaucoup des "jeunes" sur le marché de l'emploi.

01/10/2009

Retour d'expérience sur le Green New Deal

Ce week-end se tenait à l’université Dorigny à Lausanne l’université d’été des Verts Romands sur le thème « Economie et Ecologie ».
Parmi les conférences et ateliers proposés, une après-midi était consacrée au « Green New Deal » :

Après un exposé brillant d’Adèle Thorens sur les origines du Green New Deal et les choix politiques pour une relance en Suisse utilisant le Green New Deal, la question s’est vite portée sur les enseignements à tirer pour effectuer une transformation durable de nos modèles économiques, qui intègre véritablement une prise en compte des impacts sociaux et économiques.

En ce qui me concerne, j’ai tenu un atelier sur l’application du Green New Deal aux niveaux cantonaux et communaux. En présence de nombreux élus communaux (d’Echallens à Pully en passant par Nyon, Genève et Fribourg), j’ai tenté de brosser un tableau des étapes de réflexion qui nous ont poussé à inscrire le Green New Deal comme parti prenante du programme des Verts pour les cantonales :
- l’avis des économistes au sujet du Green New Deal – une bonne ou une mauvaise idée ?
- les expériences récentes de relance verte – quels résultats ?
- en quoi peut consister un Green New Deal à un niveau d’action cantonale ?
- et les communes dans tout ca ?

Pour en savoir plus sur les enseignements qui en sont ressortis...

Lire la suite

15:08 Écrit par Aurore Bui dans Développement durable, Economie, Environnement, Genève, Région, Solidarité, Suisse, Université, Vaud | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

25/09/2009

Transparence et Responsabilité des Entreprises ??

En matière de transparence des entreprises, la France a innové en 2003 avec la loi NRE - pour Nouvelles Régulations Economiques. Selon cette loi, toute société française côtée en bourse est tenue de présenter, dans le rapport de gestion annuel, parallèlement aux informations financières, des données sur les conséquences environnementales et sociales de leurs activités.

Avec cette loi, l'entreprise doit donc non seulement s'interroger sur son impact global sur la société, mais également intégrer dans ses processus interne des méthodes d'évaluation.

Jusque là, uniquement certaines entreprises leader s'intéressaient à ces sujets, avec des programmes de "Responsabilité Sociale (et Environnementale) des Entreprises", qui visaient souvent autant à développer une image positive de la compagnie qu'à faire un bilan effectif de leur responsabilité globale. En ce sens, la NRE ouvre des perspectives intéressantes, puisqu'elle a mis toutes les sociétés face à cette même responsabilité. Toutefois, elle possède des limitations, et notamment le manque de dispositifs de contrôle (et donc l'absence de sanctions) ainsi que l'absence de définition précise concernant le périmètre concerné (mondial ou national, holding ou groupe).

Au niveau international, des cadres tels que le "Global Reporting Initiative" ont permis de donner un exemple plus concret de ce à quoi peut ressembler le bilan social et environnemental d'une entreprise.

Mais alors, comment si nous souhaitons impliquer les entreprises basées à Genève dans ce processus de transparence, quels mécanismes mettre en oeuvre?

Premier constat, une "obligation" de transparence ne pourrait se décider qu'à un niveau fédéral. Pour agir à Genève, c'est selon moi la voie du dialogue avec les entreprises qui s'avèrera la plus efficace. De nombreuses entreprises internationales sont déjà engagées dans cette démarche et peuvent représenter un modèle pour d'autres entreprises. A nous de créer les conditions à Genève pour que cette démarche s'étende dans l'ensemble du réseau économique...

Envie d'en parler? Vous pouvez commenter cet article mais aussi nous rejoindre demain après-midi (Samedi 26) à partir de 16h pour un atelier sur l'application du Green New Deal au niveau cantonal.

EcologieEtEconomie.jpg

18:08 Écrit par Aurore Bui dans Développement durable, Economie, Genève, Monde, Politique, Solidarité, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : environnement, responsabilité, ecologie | |  Facebook